Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un blog pour que nos enfants, notre famille et nos amis puissent nous suivre lors de nos navigations

27 Sep

La croisière tourne en rond

Publié par Philippe Bourachot

Mardi 13 septembre 2022

Journée au port, Arlette et Jo arrivent en soirée avec leurs grosses valises, moi je désespère devant les bulletins météos qui si ils annoncent bien une accalmie dés demain prévoient en revanche un retour du Meltem trois jours après, comment prévoir ou aller…

Mercredi 14 septembre 2022

Nous redescendons vers Agathonisi sous génois vent arrière par 15/20 nœuds, belle navigation pour découvrir un nouveau mouillage dans l’anse de Palos. Un endroit paisible, bien abrité une eau claire dans un cirque de collines couvertes de maquis et d’oliviers, l’image du mouillage tel qu’on les aime, bien ancré sur le sable avec seulement deux autres bateaux suffisamment éloignés. Cette île est loin des circuits touristiques pourvu qu’elle reste comme cela longtemps.

La croisière tourne en rond
La croisière tourne en rond
La croisière tourne en rond
La croisière tourne en rond
La croisière tourne en rond
La croisière tourne en rond

Jeudi 15 septembre 2022, les prévisions météo alarmistes à moyen terme me poussent à choisir de ne pas m’éloigner vers le Nord ou le Sud qui sont plus agités, je veux rester à quelques heures de navigation de la baie de Lakki qui est le meilleur abri du Dodécanèse, nous ferons escale au joli minuscule port Augusta sur Arkoi  nous trouvons une place à quai. Balade à pied l’après-midi et Taverna

Port Augusta Arkoi
Port Augusta Arkoi
Port Augusta Arkoi
Port Augusta Arkoi
Port Augusta Arkoi
Port Augusta Arkoi
Port Augusta Arkoi

Port Augusta Arkoi

Vendredi 16 septembre, nous partons pour le mouillage de Platis Gialos sur Lipsi en contournant Arkoi par le nord pour rallonger la route. Ce mouillage n’est pas conforme à la description sur Navily, peu de fond si l’on s’enfonce derrière la pointe et très houleux à l’extérieur. Je n’ai pas très confinace au vu des récifs trop prés et pas du tout envie de rouler toute la nuit. Une seule alternative retourner une fois de plus aux bouées de Marathos pour la quatrième fois de la saison, mais l’escale est plaisante. Après deux heures de navigation nous nous retrouvons à 1 mille de notre point de départ…

Marathos
Marathos

Marathos

Samedi 17 septembre

La météo prévoit des orages. Nous rejoignons Patmos au moteur mer plate nous reprenons la place que nous avions en juin dans le petit port au milieu des pêcheurs. C’est la meilleure place de Patmos mais personne n’ose venir ici pensant que c’est réservé aux locaux. Plusieurs plaisanciers passent et demande si on a le droit de venir ici, pris au dépourvu je réponds par l’affirmative au premier, mais je dirai que je ne sais pas aux suivants, je préfère que la place reste libre pour nous… Promenade en voiture vers le Nord de l’île l’après-midi, nous découvrons de nouveaux paysages, un futur marié nous ouvre la chapelle familiale qui nous dit il est la plus ancienne de l’île, donc 9 ou 10eme siècle. Nous découvrons enfin une oasis de verdure au creux d’une vallée avec des terres cultivées et un petit monastère en bord de mer c'est Livadi Kalogiru, il serait agréable d'y faire escale

Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)
Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)

Livadi Kalogirou (Nord de Patmos)

Le 18 septembre le temps est très couvert ce matin, nous montons à la Chora de Patmos afin de visiter le célèbre monastère, haut lieu spirituel du culte Orthodoxe la visite est toujours aussi intéressante même si nous l’avions déjà faite en 2017. Lors de notre dernier passage en juin le monastère était fermé.

Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère
Chora de Patmos et Monastère

Chora de Patmos et Monastère

19 septembre nous repassons par l’Ormos Koulara au sud de l’île de Lipsoi. Le vent est assez fort nous ne descendrons pas à terre.

20 septembre 2022, navigation de 23 milles vent arrière sous génois seul pour rejoindre le mouillage d’Emborios à l’Ouest de Kalymnos. Nous prenons une bouée, baignade pour Lydie et Arlette, promenade à terre et Taverna chez Kostas ou Jo peut déguster son plat favori Lamb shop…

Pour moi mauvaise nuit je suis sans cesse réveillé par la bouée qui tape contre l’étrave, l’amarre qui grince le vent qui oscille entre rien du tout et 20 nœuds…

Kalymnos
Kalymnos

Kalymnos

21 septembre, le Meltem va redémarrer dans la soirée, nous tirons des bords sous trinquette et Grand Voile un ris pour nous amarrer une fois de plus au quai de Lakki Marina ou j’ai pu négocier une place pour 2 jours, les trois nuits suivantes j’ai réservé à Leros Marina, au moins nous serons bien amarrés pour laisser passer le nième coup de Meltem de cette année pas comme les autres.

22 septembre le vent souffle fort, promenade au village le matin pour réserver une voiture chez Irena et plus longue promenade à pied l’après midi jusqu’au tunnel musée de la Guerre qui est fermé, nous reviendrons.

Lakki Marina
Lakki Marina
Lakki Marina
Lakki Marina

Lakki Marina

23 septembre nous larguons les amarres de Lakki Marina pour rejoindre Leros Marina, 1mille de distance. Une fois amarré nous allons récupérer la voiture et l’après-midi nous guidons Jo et Arlette pour gravir le chemin caillouteux qui mène à Terra Amata. Je remarque plus de détails sur les fresques murales j’aimerai vraiment savoir qui sont ceux qui ont réalisé ces chefs d’œuvres, quel gâchis d’envoyer des hommes à la guerre, le talent de ceux-ci méritait mieux, que sont-ils devenus ?

Ce soir il fait frais, l'automne est arrivé, nous terminons la soirée par  notre restaurant favori à Pantelli

Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli
Terra Amata et Pantelli

Terra Amata et Pantelli

24 septembre 2022, visite du musée de la Guerre ou plutôt musée de la Bataille de Leros ou l’on apprend qu’une île paisible et paradisiaque peut aussi être un enfer et avoir connu les pires vicissitudes.

A partir de 1912 au terme de la Guerre Italo-Turque Leros tombe sous occupation Italienne, ils vont réaliser de nombreuses constructions dont la ville de Lakki et la base aéronavale. Pendant la seconde guerre mondiale l’île devient stratégique grace à son golfe en eau profonde, elle sera une importante base d’hydravions Italiens. Ceux-ci vont créer de nombreuses fortifications abritant de grosses pièces d’artillerie et de nombreux tunnels dans la roche, abris ou dépôts de munitions encore bien visibles aujourd’hui dont celui qui abrite le musée. En 1943 lorsque les Italiens changent de camp les troupes Anglaises viennent renforcer les armées italiennes et Grecques. Compte tenu de son importance stratégique les Allemands décident de prendre l’île. La bataille de Leros commence le 26 septembre 1943, l’île est durement bombardée pendant un mois et demi jusqu’au parachutage des troupes allemande qui en prendront possession le 16 novembre faisant de nombreux captifs, ils en garderont le contrôle jusqu’à la fin de la guerre. La bataille se soldera par un bilan terrible, 115 avions détruits, 940 morts, 5500 blessés et 8500 prisonniers. Cet épisode douloureux semble particulièrement vivace dans la mémoire des habitants de Leros et de nombreuses ruines témoignent toujours de la violence des combats. Malheureusement on constate aujourd’hui qu’un seul abruti peut relancer une guerre pour son seul prestige personnel…

L'après-midi nous cherchons l'appaisement sur la côte Ouest de Leros

côte Ouest de Leros
côte Ouest de Leros
côte Ouest de Leros
côte Ouest de Leros
côte Ouest de Leros
côte Ouest de Leros

côte Ouest de Leros

Dimanche 25 septembre

Toujours sur les traces de la bataille de Leros nous gravissons un chemin empierré pour atteindre le sommet de la pointe Ouest du golfe de Lakki ou nous découvrons une curiosité historique : le miroir parabolique acoustique construit par les Italiens pour la réverbération acoustique des sons émis par les avions en approche. Curieux bâtiment unique en son genre fait de murs paraboliques en triangle, heureusement maintenu en état de nos jours. Autour de cet édifice de nombreux blockhaus et bâtiments divers et un sol truffé de tunnels. Je regrette que nous n’ayons pas de lampe torche pour les parcourir. La vue depuis cette colline est impressionnante sur 360 degrés, mais la visite se mérite il faut marcher marcher…

Arlette et Jo embarquent ce soir sur le Blue Star Ferry à destination Du Pirée. Leur croisière aura été très différente cette année puisque nous aurons parcourus 130 milles en deux semaines alors que les autres années ils nous rejoignaient sur notre route retour et nous alignions des milles au rythme de 750 par quinzaine. Autre temps autre mœurs disait ma prof de philosophie.

le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique
le miroir parabolique acoustique

le miroir parabolique acoustique

Commenter cet article

À propos

Un blog pour que nos enfants, notre famille et nos amis puissent nous suivre lors de nos navigations